03/03/2012

Ton univers impitoya-a-ble!

J'avais des projets plus créatifs en ce retour de vacances, mais les quelques vagues qui sont arrivées sur mon rivage paisible appellent à la mise au point immédiate.
Dans un premier temps, j'écarte volontiers, vous ne m'en voudrez pas, les deux ou trois commentaires sans intérêt piochés ça et là, désignant mes prototypes de Dagobert comme "has been" ou très utiles comme "serpillière", encore mieux, beaucoup plus chers que du HetM, ce qui peut sembler relativement comique puisque le prototype mis en cause n'est pas à vendre .
Si il est bon d'exprimer un avis, autant le faire avec pertinence, et, si on a le courage de ses opinions, sans couvert d'anonymat.
                                                                    Geluk. "Le Chat"
Un point cependant, au milieu de cette "révolution" de carton pâte,  a retenu mon attention. Il a été relevé pertinemment par "familledavid" (qui fait de très jolies choses il parait, mais qui n'a pas laissé de lien, c'est fort dommage, j'aurais pu faire un retour…)
Je rédige donc une réponse ouverte plus spécifiquement orientée vers cette lectrice ainsi qu'à "Valérie"ou encore "Mae93" ( qui ont commenté mon message intitulé "Sous toutes les coutures" que vous retrouverez ici mais sans me laisser d'adresse mail).
D'abord, si certaines couturières se sont senties visées, j'en suis navrée. En aucun cas je m'attaque dans ce billet aux couturières souvent talentueuses de la blogosphère, ni même aux "mamans" qui commercent dans une sphère semi-privée.
Je récapepette donc d'une façon un peu différente pour ré-affirmer le message que je souhaite faire passer.
Je m'adresse à vous, "familledavid" et les autres.
Vous êtes une "maman" passionnée en couture, qui, poussée par vos proches et certaine de votre savoir faire, avez décidé de réaliser et de vendre vos pièces de couture.
Supposons que vous n'avez pas de formation à proprement parler. Vous avez de l'expérience. Une bonne expérience. Vous n'avez pas de réel savoir-faire en modélisme (c'est le B-A ba de la construction d'un vêtement) mais vous savez utiliser les nombreux patrons que vous avez en rayon, vous savez même les transformer, rajouter ou ôter un col, rallonger une tunique en robe, au final, vous "touchez votre bille" et vous vous éclatez dans votre hobbies. Fantastique, vous pouvez vendre sur site, déclarer. Bref, réaliser le rêve de nos mères; Quelle aubaine!
 Vous êtes douée. Sans aucun doute.
Cela fait-il de vous une créatrice-modéliste-styliste professionnelle?
Vous le dites vous même, vous faites cela à petite échelle, sans tapage, et vous avez ABSOLUMENT RAISON!
Vous êtes de celles que je défends, que je soutiens, vous êtes une couturière sûre d'elle est bien dans son "époque", vous valorisez votre passion et je vous félicite!
Les patrons que je propose sont fait pour vous ; rendez-vous compte, je travaille pour que les personnes dans votre cas (c'est encore une supposition, peut être avez vous une formation de modéliste, mais vous ne vous êtes pas présentée comme professionnelle). Je vous offre des outils pour provoquer votre créativité: Comment voulez vous que je vous matraque ensuite dans un billet: Ce serait du suicide!
Passons ensuite à la sphère PRO-FE-SSIO-NNE-LLE.
J'entends par professionnelle, toute personne volontaire ayant pour objectif de vendre des produits aboutis, construits, inédits, réfléchis. Travaillés.
pour cela. On a des idées. Je vous l'accorde, nul besoin d'avoir un diplôme, des lauriers ou des galons de styliste pour avoir de très bonnes idées.
On a une formation pour pouvoir mettre en oeuvre ces idées. ET/OU: On s'entoure d'une équipe constituée de professionnels.
Le point commun entre les deux sphères: La passion.
En dépit de l'extrême facilité à "faire comme si", entre l'univers d'une maman talentueuse et l'univers pro, il y a un fossé.
Entre les deux sphères, des passerelles. Certaines blogueuses ont réussi avec talent et travail cette conversion, et je les respecte et les admire infiniment.
Dans le cas de l'élaboration d'une collection de vêtements, il y a un tel travail que la constitution d'une équipe est indispensable. Les créatrices s'associent , font monter leurs vêtements par une couturière ou dans un atelier, font parfois faire des patrons exclusifs si elles n'ont pas les bagages techniques pour créer un vêtement dans les règles.Ça leur coûte cher, mais c'est l'assurance d'avoir un vêtement original et inédit. Bref. Monter une collection de A à Z, c'est un énorme travail mettant en oeuvre diverses compétences .
C'est pour cela que je ne me lance pas dans l'aventure pour le moment.
C'est aussi pour ça que présenter une "collection" sans avoir de bagages et sans s'associer à des modélistes, c'est MENTIR et tromper, non seulement le métier mais aussi le client.
Vous décidez de rentrer dans la sphère pro. Bravo. Respectez les codes et le métier.
Vous décidez de vendre votre production artisanale. Bravo. Vous n'êtes pas pro, mais peu importe puisque vous êtes fière de ce que vous présentez et que votre clientèle recherche du fait maison. Tout est en place.
Je passe sur le cas d'une lectrice qui se contente d'un produit non abouti, même si il est cher. Grand bien lui fasse. Il n'empêche, un produit professionnel doit obéir à une charte : Si une marque se désigne comme "haut de gamme" vous êtes sensé recevoir un produit "haut de gamme". Mais passons. Chacun dépense à sa guise et selon ses moyens.
Je dénonçais donc, dans mon billet intitulé "sous toutes les coutures" les dissimulatrices et les faux professionnels. Il y en a toujours eu et ce dans divers métiers. C'est plus simple de se faire passer pour ce que l'on est pas sous couvert d'un écran.
Je donnais donc des outils simples et de bon sens pour éviter de se faire avoir.
A chacune des lectrices de juger si le conseil est pertinent ou pas.
J'en conviens également. La marque qui fait miroiter des produits aboutis et qui envoie à sa clientèle un vêtement mal cousu et bourré d'erreurs de montage ne fera pas long feu.
En conclusion, je vous rassure sur deux points essentiels à mes yeux :
Je soutiendrai toujours les "mamans couturières" (il faudrait une autre appellation, peut être les couturières à la maison…) qui veulent valoriser leur passion et proposer à échelle restreinte (de moins en moins avec le net, mais c'est un bien) les créations qu'elles ont élaborées avec beaucoup de goût et de coeur.
Je serai toujours présente, comme je le fais chaque jours, pour répondre à des questions techniques, dans la mesure de mes connaissances, comme je réponds souvent par la positive quand on me demande si un patron Valantoine peut être utilisé dans le cadre d'une vente "semi-privée", de charité ou dans un esprit de partage. C'est pour cela que j'ai choisi de vendre des patrons. Je suis très heureuse lorsque je constate que mes modestes créations plaisent.
Le second point est à mes yeux extrêmement important:
Je dénoncerai clairement et sans hésitation les usurpations de qualification  ou de titre.
Je dénonce clairement le vol d'idées, et de patrons, le mensonge et la tromperie .
Par ce biais, je défends, et c'est primordial, le savoir-faire -appris sur un banc d'école spécialisée ou par l'expérience et le travail- de VÉRITABLES professionnelles, soucieuses, par leur travail et leur droiture de présenter un produit neuf, réfléchi, abouti et enfin digne de porter les couleurs d'un savoir faire artisanal ou industriel.
En une phrase. Je défends mon métier. Où est le problème?
Je terminerai en signant d'un nouveau pseudonyme qui va faire plaisir à " Chanchan", l'une de mes lectrices qui pense que j'ai des gaz.
Sophie-la-con-pétante.
Je vous l'offre sur un plateau, abusez-en si cela vous défoule.
A bon entendeur.

105 commentaires:

  1. c'est lassant d'avoir à se répéter et à se justifier ...

    RépondreSupprimer
  2. Ma pauvre Sophie, je suis un peu atterrée qu'on ai pu te laisser de tels commentaires... Je crois que tu as très bien répondu et très bien résumé... il y a une marge entre bidouiller à partir de x patrons piochés par ci et par là... et être styliste! Je suis ds le premier cas, je me débrouille et je fais pour mes filles... mais je n'ai jamais eu la prétention d'avoir conçu et innové un patron! Pour çà il faut être formée! Pfff en fait c'est navrant un tel esprit...

    RépondreSupprimer
  3. Bien dit !
    Encore une fois, nos textes ne plaisent pas : qu'on passe son chemin.
    Qu'on souhaite apporter un avis contraire : qu'on soit courtois et ouvert au débat !
    Espérons que cette mauvaise passe ne soit que temporaire et qu'on puisse rapidement reblogger tranquille !

    RépondreSupprimer
  4. BRAVO Sophie et comme dirait l'autre, "mort aux C*NS" !!!!
    Je n'ai pas lu les com' sur l'ancien message, mais ce que j'ai lu là m'atterre....

    RépondreSupprimer
  5. Sophie la con-pétante j'adore ! Et bravo pour cette nouvelle mise au point même si franchement les emm... et bien ils nous emm... avec leurs commentaires à la noix ! Je t'embrasse et je te redis combien j'aime tes Patrons aux Petits oignions !

    RépondreSupprimer
  6. Ouh là, t'as donné un coup de pied dans une belle fourmilière on dirait ! Je n'ai pas bien compris pourquoi certaines "semi-pro" se sont senties visées par ton premier post qui rappelait surtout certaines règles de bon sens et défendait ton métier - ce qui est bien normal... et effectivement, des imposteurs, il y en a dans tous les métiers (je suis bien placée pour savoir que dans la traduction, et de manière générale tout ce qui est prestation intellectuelle, c'est loin d'être tout rose !) ; si la blogosphère ne peut plus servir à les détecter et à partager les expériences, bonnes comme mauvaises, c'est bien dommage ! Surtout te le reprocher à toi, qui es la première à partager quand quelque chose te plaît... oh mais on va encore me reprocher de me joindre à un concert de louange, zut... :)

    RépondreSupprimer
  7. Je suis tout à fait d'accord avec toi Sophie et merci rte nous donner tes talents . J'enleverai juste le picage d'idées car nous nous inspirons toutes de ce que l'on voit pour autant ce n'est pas du vol surtout qu'au niveau de la réalisation on ne peut jamais copier exactement un produit c'est ce qui fait la différence entre une pro et un amateur dont c'est la passion. Je rappelle ça car les guéguerres de chapelle sur les créas m'agacent ...un autres débat où bcp ne seront sans doute pas d'accord avec moi et je peux comprendre. Sinon encore merci pour tout le travail que tu nous offres !!!
    Phinotte dont tu as l'adresse mail LOL

    RépondreSupprimer
  8. Le fameux monde de la blogo-catho est en complète perdition...'Aimes ton prochain comme toi-même', il s'agirait peut-être maintenant de l'appliquer surtout en période de Carême. Ne fais pas aux autres ce que tu n'aimerais pas que l'on te fasses. Arrêter de dénigrer et soyez heureuses du bonheur et de la réussite des autres sauf si effectivement, vous n'avez rien d'autre à faire
    Claire

    RépondreSupprimer
  9. sophielastyliste3 mars 2012 à 17:35

    @ Claire : Que vient faire le "catho" là dedans?
    Je suis parfaitement heureuse de la réussite de mon prochain, en particulier quand c'est le fruit d'un travail honnête . Je ne comprends pas vraiment votre commentaire. Quant au partage, croyez moi, j'ai donné bien largement gratuitement du temps, des conseils et du travail et je continue à le faire quand chez d'autres professionnels on pinaille pour se faire régler en heure sup sa 36 ème heure de la semaine…Mais peut être que j'interprète mal votre message?

    RépondreSupprimer
  10. Diplômée, compétent, professionnelle.... cessez de vous gorger de paroles. Apprenez déjà à écrire sans faute et dans un français irréprochable. Par ailleurs, vous le dites vous même: vous n' êtes pas passée PRO, c est tout simplement que vous ne vous en sentez pas le courage ou que vous avez conscience que vos créations ne sont pas terribles. Vos incinuations sur la compétence des autres sont désespérantes et vous faites montre d'un manque cruel de charité chrétienne. Gaspillez votre temps à vous améliorer plutôt qu'à voir et souligner les petits défauts des autres.
    un amateur

    RépondreSupprimer
  11. J'arrive pas à croire que des nanas se permettent de poster de tels commentaires... et qu'en plus tu sois obligée de te justifier... trace ta route Sophie ! Tu assures un max et moi qui ne suis pas couturière pour 2 sous, je suis très admirative.
    Bises

    RépondreSupprimer
  12. sophielastyliste3 mars 2012 à 17:51

    @ l'amateur : Bien. Donc, c'est dingue. On nous aurait menti. Styliste n'est pas un métier. Modéliste n'est pas un métier. Le rêve de toutes les petites filles qui s'écroule. Quel dommage!
    Vous exercez quoi comme petit métier à part "amateur"…Non, parce que je cherche un nouveau métier avec tout ça...
    Ensuite je vous corrige ; Si je ne travaille pas sur une collection c'est que je sais quel travail cela représente et que, ayant cinq enfants j'ai opté pour un travail d'élaborations de patrons qui me permet de faire mon métier tout en restant chez moi. Cela vous pose un problème?
    On rêve!
    Lisez au lieu de critiquer dans le vide!

    RépondreSupprimer
  13. @ un amateur: vérifiez donc votre propre orthographe avant de déverser votre fiel ici !

    RépondreSupprimer
  14. Je viens de lire les anciens com', certains sont gratinés ! (bon certains nouveaux ne valent malheureusement pas mieux...)

    Je ne vois pas en quoi tes propos peuvent choquer. On est professionnel diplômé ou on est amateur. Vendant ses réalisations pourquoi pas, avec ou sans SIRET.
    Une réalisation n'est pas une création. Créer = partir d'une page blanche, pas de plusieurs patrons modifiés. Le fossé est là. Il faut savoir le reconnaître. C'est juste DU BON SENS.
    Et être amateur n'empêche pas de proposer des vêtements de qualité ! (Je pense à Chevalier Loulou, Igwana en particulier).

    Les seules personnes qui peuvent se vexer sont celles qui s'estiment styliste-modéliste. Par une formation autodidacte. Ou de quartier.
    Tu es plombier ou tu ne l'es pas; même si tu "touches" en la matière. Pas pareil.

    MERCI pour tes patrons Sophie, je me régale avec ta Matisse. (Je ris en t'imaginant jalouse des personnes que tu as vexées :P)

    RépondreSupprimer
  15. Euh je me suis emballée, pardon Igwana, pas amateur du tout !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. si si, vous pouvez dire ça! disons "amateur déclaré éclairé"? je retarde de 9 mois, je viens de tomber sur cette méga discussion à controverse. j'espère que c'est fini à présent!

      Supprimer
    2. Vu ce que vous proposez, Igwana, vous avez sans AUCUN doute des compétences de modélisme -et de stylisme :)- Donc, professionnelle absolument ! Certaines s'imaginent que la cohérence d'un montage ne se voit pas si la photo est esthétique … Naïveté ou crédulité ?
      La discussion est loin, et elle a eu d'excellentes répercussions. Certaines personnes m'écrivent encore pour me dire qu'elles avaient été choquées dans un premier temps … Mais qu'elles comprenaient maintenant de quoi je voulais parler…

      Supprimer
  16. Sophie

    arrête avec les "fâcheux" de tout poil ….
    je te fais complétement confiance …


    bon courage et à très vite !

    RépondreSupprimer
  17. Décidément ce genre de mises au point est de saison en ce moment...c'est vraiment navrant! Le fiel, la désobligeance, la bêtise, la lâcheté et la méchanceté qui sont déversés dans les commentaires visés sont vraiment pathétiques... et signe de jalousie à n'en pas douter! Pourtant votre premier message et celui-ci sont parfaitement clairs...

    Je m'interroge tout de même sur ce foisonnement de tels commentaires ces temps-ci? Hormones, mauvaise période du mois, fin de l'hiver, changement de temps...ou simplement manque de correction et de savoir vivre?!

    En espérant vous re-lire bien vite sur des sujets où votre créativité et votre professionnalisme continueront à nous faire réver (enfin comprenne qui pourra!) et plus drôles pour vous!

    Bon WE,
    Rozenn

    RépondreSupprimer
  18. Bonjour, grâce à un relais de ce post, je découvre une fois de plus atterrée de ce que certaines personnes sont stupides jusqu'au bout des ongles!
    J'ai moi aussi 5 enfants, et je viens d'arrêter mon activité pro (styliste-créatrice-couturière)car j'avais envie de refaire des choses juste pour les miens... Je sais le boulot qui se cache (et les études, les ayant faites sur le tard, en ayant déjà 4 enfants!)derrière un vêtement fini, une création personnelle...
    Continuez votre route et ignorez ces gens, comme l'anonyme vous disant de vérifier votre orthographe alors qu'il n'est même pas foutu d'écrire sans faute...ce sont des c** et des jaloux...tout simplement!!!
    laissez-les sur le bord de la route et allez de l'avant..

    RépondreSupprimer
  19. tu sais combien j'apprécie tes jeux de mots( je garde précieusement celui que tu m'as écrit pour un prochain post)
    la mise au point est faite ,laisse les grincheux de côté et sois sûre que nous ,on apprécie tant ton travail !

    RépondreSupprimer
  20. Muhahahahahah!! Il s'en passe des choses chez toi quand je pars en vacances, ma louloute!!!
    Je suis toutefois sidérée voire atterrée à la lecture des commentaires des si "courageux" anonymes qui bizarrement sortent de la torpeur hivernale en même temps, d'un coup, comme les loups sortent du bois! Et surtout, quelle classe que ces commentaires (ici ou dans l'article précédent!)... ça sent la gloriole qu'on veut s'attirer en tapant tous en même temps sur la même personne (à moins que ce ne soit qu'une seule et même adresse ip? muahahahaha)... et le coup des commentaires "catho", ça me fait doucement rigoler! Déjà, je ne vois pas ce que ça vient faire ici, mais des gens qui viennent reprocher les côté pas chrétiennement charitable mais qui en même temps te lancent la petite phrase assassine qui va bien, ça me tue!! Hmmmm... charité bien ordonnée commence par soi-même non?? Bref...
    Laisse le temps faire son oeuvre, et de toute façon, tu sais que la plupart des gens sont d'accord avec toi (et une autre partie n'a pas du bien comprendre ton premier article; que ce second vient à point nommer éclairer définitivement!) Bises bises ma Styliste Con-pétante (j'adore ;) )

    RépondreSupprimer
  21. sophielastyliste3 mars 2012 à 19:41

    Tu es également con-sternée Amandine? Rassure moi ;-))

    RépondreSupprimer
  22. Moi j'dis, y a que la vérité qui blesse.....
    Laisse tomber !!
    Ne gaspille pas ton énergie avec ses "foutaises"....des gamineries de cours de récrée...tu es bien au dessus de tout ça !!

    RépondreSupprimer
  23. Moi je dirai comme Cilou, c'est lassant de devoir se justifier tout le temps parce que certaines ne savent pas lire.
    Laisse tomber, je pense que les anonymes ne sont qu'une seule et même personne.
    Ne gâche pas ton énergie, tu en as besoin pour ton magnifique boulot.
    Bises Sophie

    RépondreSupprimer
  24. Damned, j'avais laissé Fossette & Mémé (épisode one, il y a 3 ans) jeunes vierges effarouchées, elles sont devenues des mères respectaaables, couturières hors pair et donneuses de leçon anonymes ! Belle reCONversion !
    Pour te COnsoler, tout le monde a COMpris le sens de ton précent post, tu as CONtribué avec CONviction à ce sujet visiblement CONtroversé...(chacune CONsomme COMme elle l'entend , faut juste être avisée et avertie !)
    Perso, j'attends la Dagobert Woman que tu nous CONcoctes..moi je CONsomme du Valantoine sans modération ! Elle fait partie de la CONstellation des "bigs" !
    La bizzz la Styliste !!
    Lady Liberty

    RépondreSupprimer
  25. J'attendais avec impatience votre réponse. Vous semblez choquée par les diverses réactions que vous avez suscitées mais si je vous cite: "[...]nous savons aussi que cet univers virtuel engendre, à juste titre, quelques éléments médiocres, comédiens, usurpateurs ou autres schizophrènes.[...]
    Sur le net, toute réalité peut être transformée, enjolivée, maquillée.[...]
    Le vendeur met son produit en scène. De la même manière, il brode à loisir sur la façon dont l'objet est réalisé, sur sa notoriété, sur l'univers de sa marque dans sa globalité.
    Avec une photographie artistique, pour être claire, on peut vous vendre de la bouse fraîche pour du chocolat![...]" on se rend bien compte que vos propos peuvent être blessants ( schizophrènes, bouse fraîche...) et que vous ne faites PAS la distinction entre les pros et les "amatrices". Vous employez le terme "vendeur" et c'est ce que sont les 2 parties. Dans votre 2ème message, vous dites que présenter une collection pour une pro sans avoir de bagages ou sans s'associer avec des modélistes c'est mentir aux clients et au métier donc (vu que je n'ai pas de diplôme et que j'ai l'intention d'en faire ma profession) sans même avoir vu ma future collection ni acheté un vêtement vous pouvez dire que je ne suis pas légitime et que mon travail n'est pas de qualité mais à l'inverse qu'à partir du moment où j'aurai un diplôme je serai à l'abri de toute erreur et mon travail sera cette fois de qualité. Et c'est sur ce point que je ne serai jamais d'accord: UN DIPLOME N'EST PAS GAGE DE QUALITE. Il serait donc judicieux de laisser plus de place à la tolérance car on peut croire à l'inné et pas seulement à l'acquis. Nous ne serons sûrement jamais en phase sur ce point et j'en suis désolée. Je ne vous demande pas de penser comme moi mais de faire attention à vos propos qui ne sont pas vérité pour tous. Enfin j'ai remarqué que vos amies vous conseillent de ne pas faire attention aux messages que vous avez reçus comme s'ils n'avaient pas lieu d'être mais à partir du moment où vous écrivez vos pensées sur internet il faut vous attendre à une réaction des blogueurs et c'est ça l'intérêt des blogs sinon facebook ou twitter vous serait plus approprié. Bonne continuation.

    RépondreSupprimer
  26. Moi je l'aime ta Dagobert !!!! J'attends avec impatience le patron femme !!!
    Comment faire comprendre aux gens que s'ils n'aiment pas un blog, qu'ils passent leur chemin !!!!
    Les commentaires négatifs ne servent a rien, c'est de la jalousie et de la méchanceté gratuite !
    C'est nul !!!
    Tu as parfaitement raison de défendre ta très belle profession !!!

    RépondreSupprimer
  27. sophielastyliste3 mars 2012 à 22:28

    @ familledavid : Vous n'avez donc pas lu. Je ne peux rien pour vous.
    C'est écrit noir sur blanc : On peut réussir avec du talent et de l'expérience. En revanche, je le soutiens mordicus : Elaborer un patron à pâtir d'une feuille blanche nécessite une formation ( acquise sur le banc d'une école ou avec de l'expérience et du travail).
    Je vois qu'on est d'accord finalement, mais vous persistez je ne sais pour quelle raison à vouloir me contredire. Ensuite, oui, je vois assez rapidement sur photos les fautes techniques et les erreurs de montage : Je constate que vous n'osez pas montrer votre travail. Vous sentez vous visée? Quelque soit le cas, je vous souhaite du succès si vous le méritez.
    Bonne route!

    RépondreSupprimer
  28. Comme je suis d'accord avec toi! Je fais partie comme beaucoup, de la catégorie bidouillage de maman et loin d'être choquée par tes propos je le suis plutôt par les commentaires que l'on a pu te faire! Toi qui a pourtant toujours su nous soutenir petite, grande bidouilleuse ou véritable pro...je voudrais seulement ajouter que si la lucidité de blogueuse comme Sophie vous pose problème, ne vous attardez pas et ne perdez pas votre temps à répondre...passez votre chemin. Nous saurons laisser des coms POSITIFS à votre place.

    RépondreSupprimer
  29. Je suis très régulièrement ton blog, et cette necessité de devoir te justifier me peine . Tes créations sont juste magnifiques et si je n'ai pas encore testé tes patrons, c'est par manque de temps( je ne suis ni couturière à la maison, ni maman à la maison ;-)
    Pour ma part je suis une spécialiste des finitions à la noix ( mais je te rassure, je ne vends rien ;-) et je ne me suis jamais sentie visée par tes propos. Je n'ai d'ailleurs pas l'impression que tu aies visé qui que ce soit en particulier, mais que tu rappelais simplement le BABA de l'achat à distance et les risque inhérents à cette pratique.
    Quant à Madame familledavidsansadresse, pourquoi se sent-elle touchée par ce que tu dis si tu n'as jamais vu ce qu'elle réalise ??? Ca m'intrigue !
    Par ichi on dit " Si t'as le C... propre, tas la conscience tranquille ... "

    RépondreSupprimer
  30. sophielastyliste4 mars 2012 à 00:03

    @ Marie :
    Peut on utiliser des patrons en vente pour "utilisation privée" pour un usage plus élargi , dans le cadre de ventes sur blogs ou sur site?
    J'ai avant de nuancer envie de vous répondre non . Quand vous achetez un patron Cironille, C'est Dimanche, Burda ou autre, c'est pour faire des vêtements qui ne seront pas vendus.
    Si vous avez une idée, que vous souhaitez un patron exclusif qui vous permettra de faire une série de vêtements destinés à la vente, vous le faites réaliser par une modéliste et le prix sera tout autre.( Je ne suis plus très au courant des tarifs exacts, si une modéliste qui fait de l'exclusif passe par là, qu'elle me corrige, mais on va dire, dans les alentours de 5 € par pièce de patron: Pour exemple, une tunique avec un dos, un devant, une manche, une parementure et une poche en 4 tailles coûtera à la créatrice (5 x 5) x 4 =25 x 4 = 100€. Je schématise!) En revanche, le patron sera votre propriété exclusive et vous serez en droit de réclamer des indemnités si on vous copie.
    Maintenant, et c'est bien là que votre question rejoint mon sujet, les "temps changent". Enormément de personnes se lancent dans la vente parce que c'est devenu un jeu d'enfant. Vendre sa couture, comme vous le dites est valorisant, permet d'arrondir les fins de mois, de valoriser son travail de couture. Une énorme majorité de couturières utilisent, parfois en les citant, le plus souvent sous silence des patrons vendus pour un usage privé. Combien de noms différents porte le tablier Elsi de Citronille? Souvent critiqué, le patron passe malgré tout de mains en mains, chacun se l'approprie et il est très facile de se persuader que "bidouiller c'est créer". Sans ces patrons, sans les livres, sans le travail de modélistes, ces ventes n'exciteraient pas. Parce que oui, faire un patron demande une technique bien rodée. "Bidouiller" un patron n'est pas créer. Quelques créatrices avouent partir d'une base excitante. Il arrive que la base soit si bien retravaillée qu'elle s'efface devant le nouveau modèle crée. J'associe cela à un vrai travail de modéliste (pour exemple, puisqu'elle le dit elle même, "Une souri dans mon dressing" travaille ainsi, je défie qui que ce soit de nommer son travail autrement que de la création de talent, voilà une "autodidacte" que j'admire profondément )
    Que faire alors? Je suis assez pour lâcher du lest. De toutes façons, on ne peut pas luter. Je suis toute nouvelle sur le terrain, je n'ai pas été confrontée à ce problème. J'ai donc décidé, et cela n'engage que moi, de laisser du mou et d'autoriser l'utilisation de mes patrons pour que les couturières qui ne sont pas modélistes puissent vendre tranquillement leurs coutures : Le net offre cette formidable possibilité, c'est une chance. La frontière entre "couturière amatrice " (mais ce n'est pas joli et cela se veut assez péjoratif alors que je suis très respectueuse de ce travail) et créatrice professionnelle (oui, encore des grand mots, monsieur l"amateur") prend toute sa mesure ici. Faire du soit disant professionnel avec le patron des autres, c'est voler le travail des modélistes… J'ai déjà eu quelques personnes qui m'ont très gentiment en of demandé une autorisation pour vendre quelques vêtements tirés de mes quelques patrons, je trouve que c'est extrêmement valorisant et que c'est une preuve de civisme et de bienséance. Tout le monde ne résonne pas ainsi. Soupir! J'espère avoir répondu à une question que beaucoup se posent…Et que certaines ,consciencieusement, mettent de côté pour continuer leur "vraies-fausses" créations...

    RépondreSupprimer
  31. Bonsoir,
    je ne laisse jamais de commentaires sur la blogosphère que je visite très irrégulièrement mais puisque je tombe sur cet échange, je me permets de poser une question qui m'interpelle depuis très longtemps. Votre avis m'intéresse.

    Je vois beaucoup de personnes se lancer dans la vente sur Internet de produits qu'elles ont réalisés elles-mêmes (et plus particulièrement de vêtements). Je trouve que cela peut être épanouissant, valorisant et permettre un appoint parfois non négligeable en tout cas bienvenu dans une famille. Je ne remets donc pas du tout en cause ces pratiques, ce n'est pas du tout l'objet de ma démarche.
    Souvent, je vois apparaître "patron XXX de chez ZZZ". C'est déjà positif de l'écrire. D'autres fois, je reconnais fort bien l'origine du patron mais rien n'est mentionné.
    Ces deux états de fait (et encore plus le 2ème) me pose un cas de conscience : si la personne qui réalise le vêtement doit bien sûr recevoir le juste salaire de son travail, qu'en est-il de celui de la personne qui a crée et réalisé le patron ? Souvent je n'ai pas l'impression qu'une autorisation d'exploitation ait été demandée et cela me gêne.
    Comment cela se passe-t-il pour vous ? Les personnes qui commercialisent des vêtements réalisés avec vos patrons vous demandent-elles toujours le droit d'en tirer un profit ?
    Pour moi il y a une grande différence entre la personne qui achète un patron et l'utilise des dizaines de fois pour offrir autour d'elle ses productions et la personne qui l'utilise tout autant mais pour vendre ensuite et générer un revenu.
    Bien sûr, si l'on se réfère à la loi (dernier recours quand on manque d'arguments !), le patron reste la propriété intellectuelle du créateur (il me semble, en tout cas). Mais il est excessivement difficile de faire valoir ses droits en matière de création, même en déposant ses modèles, puisqu'il suffit de changer un détail pour que la mention de 'copie' ne puisse être invoquée !

    J'aimerai avoir votre avis sur cette question parce que pour moi (mais peut-être penserez-vous que je suis trop scrupuleuse ou que je me complique la vie), cela n'est pas "juste", "honnête" de vendre dans la sphère publique (Internet est une sphère publique, un blog l'est donc forcément puisque que "n'importe qui" peut y accéder)des produits dont la base (c'est-à-dire le patron) n'est pas l'oeuvre de la personne qui vend le produit final.
    J'ai un patron "Modes et Travaux" qui stipule bien que ce produit est destiné à une utilisation privée et qu'il est interdit de s'en servir à des fins commerciales.

    Ne devrait-il pas en être de même pour tous les patrons, même s'ils n'ont pas une marque connue du grand public ?


    Puisque vous vendez vos patrons, j'aimerais avoir votre avis.

    Je ne souhaite pas du tout lancer une quelconque polémique auprès des personnes qui vendent leur production sur Internet (je préfère le dire en amont, étant donné les commentaires virulents et de tous bords que j'ai pu lire suite à vos derniers posts) et j'espère donc n'avoir pas jeté un pavé dans la mare !

    Marie

    PS: si vous préférez répondre en parallèle, indiquez-le moi et dites-moi comment faire pour vous donner mon adresse mail, je n'ai pas vu sur votre site d'onglet "contacter l'auteur".
    Edit de L'auteur du blog; Commentaire rajouté après une fausse manip de suppression…D'où la réponse avant le commentaire...

    RépondreSupprimer
  32. Diantre! Votre réponse ne s'est pas fait attendre, j'en conclu que les vagues ont réussi à vous chatouiller les pieds.
    Cependant, je dois vous dire qu'un détail de votre note explicative n'est pas très clair pour moi (le même que familledavid), mais cela vient surement de moi vu que "tout est écrit". Expliquez donc moi qui est-ce que vous défendez (à part vos amies de la blogo naturellement)?
    D'après ce que j'ai lu, ce sont les mamans qui font de la couture "à petite échelle" (c'est-à-dire?) "sans tapage"(????) et les professionnelles du blog qui ont le droit de réaliser à grande échelle (à définir aussi)MAIS SI et SEULEMENT SI elles possèdent les bagages indispensables selon vous: LES fameux DIPLOMES.
    Alors si je vous suis bien (rectifiez moi si je me trompe) les mamans qui sortent plusieurs vêtements plusieurs fois dans l'année (collection ou non): On les enterre et surtout on les critique mais sans les nommer (bien plus facile). En fait une maman serait donc tolérée par les PROFESSIONNELLES mais attention aux quotas! Dites nous donc Sophie la styliste mais quels sont-ils afin de ne pas provoquer votre mécontentement et de ne surtout pas vous nuire?
    Attention mamans couturières Sophie la con-pétante vous soutien mais veillez à ne pas dépasser les bornes!Ou bien retournez à l'école cela vous légitimera à ses yeux.

    En lisant les commentaires quelques chose m'interpelle: vos amies vous disent "les commentaires négatifs ne servent à rien"..."passez votre chemin"etc...Belle ouverture d'esprit Mesdames. Aïe aïe aïe, j'espère que vous n'oseriez pas dire cela à vos enfants si d'aventure ils avaient des commentaires négatifs sur leur bulletins. En ce qui me concerne, je pense bien au contraire qu'ils ont une utilité, notamment celle de se remettre en question, ce qui, à mon humble avis, permet d'avancer!
    Mais d'ailleurs n'est-ce pas vous et vos amies qui avaient lancé le débat en critiquant les créations de certaines blogueuses non qualifiées ?!!!
    On en vient alors à LA fameuse question?:
    Mais quelles sont ces brebis galeuses égarées dans le troupeau de "la bonne styliste-modéliste-couturière"?????????? Ou du moins si vous n'osez point les nommer ici (ce que je conçois)... Rassurez-moi, rassurez-moi vite, vous la vertueuse styliste qui vous êtes donné pour mission de défendre la naïve acheteuse que je suis, vous, Sophie la styliste et vos amies qui sous-entendaient parler des mêmes personnes incriminées (Cf "sous toutes les coutures")... vous avez donc bien entendu signifier votre façon de penser à ces usurpatrices?!?!?!??
    ALORS??
    Si c'est le cas, toutes mes félicitations, vous n'êtes pas si hypocrites que je l'aurais pensé.
    Sinon, vous êtes pitoyables!
    Enfin concernant l'identité comme vous en faite une montagne. Je suis Valérie des messages précédents et si vous me le demandez gentiment je vous donnerez mon adresse mail. Malgré que cela me déplaise, car je ne vois pas ce que cela changerait, on ne se connait pas et je n'y tiens pas particulièrement et je suppose que vous non plus d'ailleurs. Je pensais que c'était un débat public et ouvert, alors qu'avez-vous à dire qui nécessite un message privé?
    Sur ce, bien le bonsoir.

    RépondreSupprimer
  33. Et quand elle pète ! Ça fouette ! :0)
    Trêve de plaisanterie, tu fais de très jolis vêtements et patrons, avec professionnalisme et compétence, et c'est TANT MIEUX !
    Quant au talent, on l'identifie le plus souvent lorsqu'il résiste au temps.
    Alors longue vie à toi Valantoine !

    RépondreSupprimer
  34. sophielastyliste4 mars 2012 à 00:42

    @ Valérie : Je n'ai RIEN compris. Rien du tout. Cela doit être dû à mon in-CON-pétence; ou à mon illettrisme. Aux deux certainement.
    démêlez et reposez. Je ne vais pas ré-ecrire ma prose. Elle est claire et nette.
    Si vous voulez un résumé ultra bref, ce sera le dernier :
    NON une fille qui se sert de patrons qui ne sont pas spécifiquement fait pour SA collection, une fille qui fait de l'A PEU PRES dans le montage, ne peut se prétendre professionnelle de la confection. (Sauf si elle engage et travaille avec des gens qui lui assurent le travail).
    Ça vous va ?

    RépondreSupprimer
  35. sophielastyliste4 mars 2012 à 00:59

    Ah oui: "Lancé le débat sur les blogueuses non qualifiées": Vous plaisantez? J'ai lancé un débat sur les pseudo créatrices qui se disent qualifiées et aptes à rivaliser avec les marques professionnelles.
    J'ai enseigné la lecture à mon enfant de cinq ans. Suis-je pour autant institutrice?
    J'ai peint de fond en comble ma maison, suis je pour autant peintre en bâtiment?
    Je manipule les épaules de mon mari si il est "noué". Suis je pour autant kinésithérapeute?
    Je refais quelques assises de fauteuils. Suis je Tapissière?
    Vous avez un problème avec la notion de professionnelle qui me rend perplexe.
    Un petit blocage? J'ai une copine qui sait très bien dénouer les blessures: Une psychologue. Sans diplôme. Mais qu'est ce qu'un diplôme me direz-vous?

    RépondreSupprimer
  36. Ou lala, c'est sur , les vacances sont finies !!!
    Finalement, je suis bien contente d'être nulle en couture !!!
    Mais avec tout ça , elle avance ma Dagobert ou quoi ???
    En tout cas moi je dis : Sophie Présidente !!!
    Bizz ma Styliste Préf. De Préf. !!!?

    RépondreSupprimer
  37. Je suis une admiratrice depuis longtemps et je suis très peinée pour vous. Je fais partie des couturières occasionnelles et je trouve votre travail de création magnifique. Je pense que vos patrons sont fait avec beaucoup de professionnalisme et de talent.
    Bonne et longue continuation à Valentoine.
    Marie13

    RépondreSupprimer
  38. Ça se déchaine !!! Je persiste vous n'aimez pas.. Soit vous mettez un comm en donnant poliment votre avis, le nœud est en trop, ce n'est pas mon style... Ce que je fais régulièrement et gentillement.. C'est de la critique mais ce n'est ni blessant, ni arrogant.. Soit vous n'allez pas sur le blog, vous passez votre chemin !!!
    C'est fou de perdre son temps a dénigrer quelqu'un !!!!
    Ou est l'intérêt ????
    Sophie, tu as tout mon soutien !!!!!
    Et oui notre Styliste est soutenue, mesdames les anonymes, posez vous la question, il y a bien une raison a ce soutien...
    C'est qu'elle travaille très très bien, qu'elle est adorable et que c'est légitime et la moindre des politesses de lui demander son accord quand on veut utiliser ses jolies supports !!!!!!

    RépondreSupprimer
  39. sophilastyliste4 mars 2012 à 10:03

    @Marie13: Pas d'inquiétude à avoir. Je suis honnête en affirmant ce que j'ai dit. Si quelqu'un me démontre ici que faire une collection avec des patrons "empruntés" à d'autres est légal, qu'il s'explique, lois à l'appui. Je m'inclinerai. Si quelqu'un me démontre que faire une collection et venter un produit "haut de gamme, fait main dans des ateliers" alors qu'ils ne sont que le produit d'une personne, passionnée,certes, mais qui manque de technique. Alors je m'incline.
    C'est marrant, je pense à cette histoire de type qui se faisait passer pour un ancien pilote de chasse qui a pris la direction de l'aéroport de Limoge. Pendant plusieurs années, il a exercé, visiblement avec compétence avant que l'on ne se rende compte de la supercherie. Dans la minute il était mis à pied. Personne n'aurait contesté. On crie au scandale et c'est normal.
    Dans le cadre d'un métier manuel, on s'imagine que se "débrouiller" suffit pour passer pro. Avec sa petite plaque, ses petits arrangements pour faire croire que les tissus, les modèles, les associations de tissu sont "exclusifs". Malheureusement, il faut une certaine dose de talent et de savoir faire pour y arriver. Le mensonge ne suffit pas. Je pense qu'une toute petite pincée de personnes se sent visée et brandit des mots comme "dénigrer" "tolérance" "hypocrite" . Comment dire autrement que ce que je me tue à expliquer que je ne fais que défendre mon métier, qu'il mérite le respect, que énormément de créatrices QUI ONT FAIT DES ÉTUDES OU QUI ONT DE L’EXPÉRIENCE ET UN VRAI TALENT (comme familledavid, si elle l'affirme, je n'oserai en aucun cas juger pour voir, et je connais beaucoup de créatrices sans "diplôme" et beaucoup de filles qui mériteraient d'avoir pignon sur rue ou sur le net mais qui n'osent pas)et que le travail mal fait ne fait que DISCRÉDITER tous ces talents.
    Bien.
    Sinon, un grand merci à celles qui comprennent (une majorité, puisque je couche ici un B-A ba).
    @ Marie qui a posé une question très pertinente sur l'utilisation des patrons : Je ne m'explique absolument pas pourquoi votre message disparait des com. Trop Long? Les mystères de l'informatique sont impénétrables pour moi...
    @ "Amateur" Alors, quel métier excercez-vous? J'espère que ne vous vous êtes pas tué dans des études trop longues, parce que de nos jours, grâce au net, on peut se faire passer pour n'importe qui avec une facilité déconcertante!

    RépondreSupprimer
  40. eh bien dis donc tu parles d'un retour de vacances !! je t'avoue que tout ça me laisse un peu pantoise ! que de passions déchaînées !
    Pour ma part j'estime également que "bidouiller n'est pas créer" et je me régale de l'appellation que ma fille m'a donné : "couturieuse".
    Quant au flot de mentions "patrons maison" florissant sur les blogs, ça me fait doucement rigoler ... Pour le reste, je partage pleinement l'opinion des "cortèges de Garance".
    Bon allez va défaire tes valises et bon retour chez toi !

    RépondreSupprimer
  41. Oh la la... Sophie tes messages sont archi clairs, posés, argumentés, objectifs... tout le monde devrait être d'accord : en très résumé, pour vendre, il faut faire de la qualité pour ne pas décevoir voire arnaquer ses clientes (= un peu nous toutes potentiellement)... Je ne vois vraiment pas où est le problème dans cette affirmation étayée ?!
    L'âme humaine peut contenir tant de haine et de méchanceté... ça me sidère toujours, ça m'interroge vraiment sur la psychologie des personnes qui prennent ainsi le temps de laisser des commentaires bourrés d'agressivité, de méchanceté gratuite, d'ironie déplaisante (et de fôôôôtes, my God!)... à moins bien sûr que leurs auteurs n'aient été touchés à un point sensible (genre : miiiince, c'est moi qu'elle vise, je vends de la camelote, je suis démasquééééeeee...). J'ai l'impression qu'il suffit d'une minuscule "tribune" pour que le fiel se répande, se multiplie !
    Tant mieux dans un sens si ça leur fait du bien hein ? mais je me demande ce qu'on ressent quand on a cliqué sur "publier commentaire" pour envoyer ses petites insultes haineuses et anonymes ? (ah oui, on doit revenir voir, yes, ça re-commente, solliciter les copines pour qu'elles "plussoient", voire y aller soi-même encore d'un trait supplémentaire... ah quelle vie passionnante et épanouissante !)
    Bref... Les chiens aboient, la caravane passe... Que chacun vive sa vie, en faisant le bien ou essayant sincèrement de le faire, le reste n'est rien...
    Bon dimanche & kiss!

    RépondreSupprimer
  42. oh la la j'suis tjours étonnée de constater que certaines personnes peuvent laisser de tels commentaires !! écoute Sophie continue ton chemin .. garde toute ton énergie pour créer de nouveau patron ..je pense que tu auras du mal à te faire comprendre !! comme toi j'aime par-dessus tout peindre mais j'ne pas peintre !! j'aime jardiner mais j'ne suis pas jardinier))...
    bon dimanche et bises!

    RépondreSupprimer
  43. Bonjour Sophie,
    Je lis souvent votre blog, mais je ne laisse jamais de message. C'est donc chose faite aujourd'hui.

    Tout d'abord je voudrais vous dire à quel point, au fil des pages, j'apprécie votre travail, votre énergie, votre humour et je suis donc navrée et parfois même consternée que vous ayez à répondre de commentaires si navrants et qui semblent si peu réfléchis.
    A mon humble avis, ces anonymes doivent tout simplement être des amateurs qui après plusieurs années de pratique et l'envie de se faire un nom, veulent avoir la même légitimité qu'un professionnel diplômé. Or ce n'est pas et ce ne sera jamais la même chose.
    Vous êtes diplômé d'ESMOD, école connue et reconnue, vous avez donc appris un vrai métier. Mais comme vous le dîtes, la distinction est parfois dure pour certains entre les professionnels et les passionnés qui s'autoproclament professionnels, et cela dans beaucoup de domaine. J'ai une sœur architecte d'intérieur (certains disent décoratrice d'intérieur), diplômée de l'école Camondo et Dieu sait que c'est un vrai métier ! Combien de nanas, avec cette mode de la déco (merci M6) et après avoir refait leur maison de campagne s'autoproclament décoratrice professionnelle, en prétendant simplement changer de métier ! Le monde est absurde, parfois.

    Mais je suis sûre que même fasse à cela vous saurez garder votre bonne humeur et votre belle créativité (et votre professionnalisme ! ;).

    A bientôt

    Louise

    RépondreSupprimer
  44. oups "face à cela" serait mieux.
    On a beau se relire, les fautes nous échappent...

    Louise

    RépondreSupprimer
  45. Pour juste reprendre les questions de Valérie restées sans réponse...
    1; On en vient alors à LA fameuse question?:
    Mais quelles sont ces brebis galeuses égarées dans le troupeau de "la bonne styliste-modéliste-couturière"??????????
    Effectivement, qui? nous aimerions juste savoir vers qui nous ne devrions pas commander...
    2. Et d'autre part; vous avez donc bien entendu signifier votre façon de penser à ces usurpatrices?!?!?!??
    J'attends vraiment une réponse claire et nette ici. Sachant que la réponse à la première question, élucidera la deuxième...
    Merci de votre aide!
    Claire

    RépondreSupprimer
  46. sophielastyliste4 mars 2012 à 12:53

    @ Louise: Le problème dans beaucoup de domaines. Une frontière trop floue. Mais encore une fois, je suis persuadée que l'on peut exercer certains métiers dont le mien avec pour seul bagage son bon goût, sa détermination , son savoir-faire et son honnêteté. Le problème rencontré ici c'est la façon de dissocier le travail de patronage et celui de la "création": Associer des tissus avec gout et coudre, c'est une chose. Mais tracer un patron en est une autre, or, le métier de créateur de mode nécessite d'avoir ou d'investir dans les deux talents…
    Merci encore pour votre message!
    @ Claire : Je sais que vous êtes avide d'avoir un nom ou une marque en pâture. Si je rédige un blog pour faire connaitre mon métier et pour partager mes coups de coeur, je ne suis pas de celles qui publient des commentaires haineux. J'ai déjà constaté que parfois écrire uniquement "ce tissu n'est pas en rupture de stock, je l'ai vu dans le Sentier" déplaisait et aboutissait dans la foulée à la suppression de mon commentaire. Si une personne se sent visée, qu'elle vienne elle même me demander des explications. Quoi qu'il en soit je ne donnerai pas de nom en pâture. Vous n'attendez que cela. Si une personne se sent visée quand j'écris "emprunter et bidouiller le patrons des autres pour créer une collection de mode enfantine qui aurait droit en toute légalité à l'appellation de collection professionnelle est un leurre et une tromperie" alors qu'elle vienne me démontrer par A+B que je me suis trompée sur son cas et que je dis des aberrations.
    Mais QUI osera se sentir visé? Les personnes qui m'ont écrit qu'elles se sentaient "menacées" ont eu une réponse claire et fluide.
    Merci Claire de faire encore avancer le shmilblick.

    RépondreSupprimer
  47. CHère Sophie...
    La Blogo est en colère ces derniers jours... Et les anonymes se déchainent sur bien des blogs.

    Mais là ça devient du lynchage.

    Comme Esperluette, je pense que tu vaux bien mieux que cela. Ne gaspille plus ton énergie à répondre à tous les comm négatifs. Cela ne sert à rien. Juste à s'emballer, s'épuiser et perdre la joie de vivre.
    Et surtout, cela devient un jeu de te piquer pour te pousser à mordre.

    Et comme dans la vie tu es plutôt joyeuse, retrouve vite ta gaîté, cela fera taire les ronchons.

    Cela dit et tu le sais, la mise au point faite il y a quelques semaines était bienvenue.

    Encouragements...
    Et surtout, bonne reprise.
    Hauts les coeurs !

    RépondreSupprimer
  48. ça chauffe sur la blogo !!! certes nous savons que nous nous exposons en ayant un blog, dommage tout de même de lire des commentaires quelque peu "déplacés", certes la critique peu faire avancer les choses mais là je pense que l'on ne fait plus avancer grand chose à ce niveau là, je crains même que le jeu soit d'attendre une réponse pour en remettre une couche ... Sophie nous connaissons ton talent et cela pas seulement de façon virtuelle !!! signée : une admiratrice non-anonyme des premiers jours !!!

    RépondreSupprimer
  49. Beaucoup de jeunes femmes sont - sans être diplômées - très douées en couture, ont du goût et des idées, et le monde de la blogosphère permet d'échanger de tout ça. Je connais des couturières chevronnées qui font du très beau travail et en cela peuvent atteindre le niveau en couture de professionnels.
    Mais comme vous le dîtes très bien Sophie, créer véritablement des patrons c'est encore autre chose, et cela s'apprend.
    Personne n'interdit aux passionnées de se lancer et de créer leur petite marque. Je pense notamment à "Une souris dans mon dressing" qui, si je ne me trompe pas, n'a pas de diplôme de styliste-modéliste, mais qui à force de travail et de pratique, saupoudré de beaucoup de bon goût et d'un sens créatif certain, sait créer de jolies choses qui ont l'air de ravir ses clientes.

    Il faut simplement faire preuve de la plus grande honnêteté, de la plus grande humilité et de la plus grande transparence. C'est une question de respect et notamment envers ses clientes qui ne peuvent voir "en vrai" avant d'acheter.

    Louise

    RépondreSupprimer
  50. titous'mother4 mars 2012 à 15:20

    Sophie voilà un bon message bien net et bien exprimé que j'aurais aimé écrire si j'avais continué mon métier: architecte d'intérieur ( impossible pour moi d'exercer sans architecte DPLG et autres corps de métiers malgré tout il faut connaître les normes...) mais le nombre de nanas se lançant dans la "déco" de manière auto entrepreneuse avec un manque crucial de formations est énorme ! Les déboires aussi, après elles viennent pleurer à ma porte. Sans parler de calcul de calories pour le chauffage ou des normes qui changes chaque années et qu'il faut lire ou de calcul de pente pour les évacuations d'eau s'est simplement du calcul de métrage tissus pour des rideaux qui pêche !
    A chacun son métier, si j'amène mes mômes chez le coiffeur s'est pour qu'ils soient coiffé si non je prends la tondeuse et que je ne m'étonne pas du résultat:"moche ou... sans coupe" !
    Enfin désolée pour ces justifications que tu es obligée d'apporter on ne devrait même pas perdre notre temps à parler de ça sur ton blog, hélas la Société... est comme ça !

    RépondreSupprimer
  51. sophielastyliste4 mars 2012 à 15:24

    @Louise : Absolument parfait. Du bon sens. Merci.

    RépondreSupprimer
  52. Chère Sophie,
    J'avoue n'avoir pas tout saisi en matière "couturesque"... mais je te fais confiance en matière d'honnêté !!
    J'en suis venue à la couture (-maison) grâce aux blogs d'une part (Marquise de Carabas, Chevalier Loulou, Peut mieux faire, Noeuds et rubans, toi, etc), mais surtout grâce à l'exemple de ma maman qui coud depuis 45 ans pour nous, pour elle, pour la maison (donc sans vendre).
    L'élan créatif des blogs semble contagieux, et si le professionnalisme est réel, tant mieux !! Nous sommes tous assez responsables pour ne pas racheter un produit qui nous a déçu, et ne pas en faire la pub, naturellement (!)
    Pour ma part CL peut te dire que je suis fidèle à son talent :)
    Quant à suivre des patrons, je suis encore de la classe "débutante" (IPE, IPB, Sophie de Luzan... et j'espère toi un jour !) ; il faut que tout cela reste du PLAISIR !!!

    Sinon pour info, l' "Igwana" citée dans des comm' est une amie d'une amie proche à moi ; je crois que c'est très pro. et qu'elle a tout le talent qu'elle mérite :)(son métier ? je crois)

    Tête et coeur HAUTS pour accueillir le printemps !!!
    Je t'embrasse fort,
    (pardon pour les fautes, souvent de frappe...)

    RépondreSupprimer
  53. C'est quoi ce souk ?!!!!

    ma styliste arrête de perdre ton temps avec toutes ces futilités bas de gammme

    tu as voulu éclairer des acheteurs un peu naïfs dans ton post "sous toutes les coutures "
    et je trouve que tu as eu raison.
    Maintenant basta.

    Ceux qui se sont sentis visés ou qui ont eu des réactions agressives , creuses et sans intérêt ,

    laisse les dire, tu leurs donnes bien trop d'importance en te rabaissant à répondre à ces débilités consternantes et absurdes.Ces gens sont d'une lacheté incroyable et ne trouvent le courage d'écrire leur fiel que grâce à l'anonymat d'internet

    Garde ton énergie pour tes nains, tes créations et la pintoure de ta maison ...

    Le temps sera seul juge des success story trop faciles et des gloires illusoires et hypocrites ...

    et pour les frustrées de passage :
    Avez vous essayé de vous boire une petite gnole quand ça va pas , voire de croiser papa pour un petit quicky histoire de remonter votre taux de sérotonine qui doit sans nul être au plus bas !...

    bises ma jolie , je vais prendre l'air ...
    finalement je ne regrette pas de ne plus avoir de blog !

    val
    ex cmoua j'asssume ce que je dis , moua ....

    RépondreSupprimer
  54. Après lecture de votre article et des commentaires, je crois que certaines choses doivent être éclaircies. Je crois savoir de qui-vous-parlez, mais le nom n'a jamais été évoqué car c'est celle-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom-bouhouhouh-de-risaue-de-lui-faire-de-la-pub?. Jamais évoqué ici et jamais évoqué ailleurs non plus...aaah lâcheté quand tu nous tiens. On lance des pavés de texte sans jamais citer personne, juste fait pour que tout le monde se doute de la dite personne. Etant une de ses fidèles clientes, lectrice et autre, je suis déçue par ce que vous avez toutes écrit (cf un com, que je ne retrouve plus...humhum, ou il était écrit; ses filles sont jolies....) et pensez sans même en avoir discuté une seule fois, rien qu'UNE seule fois avec elle. Tout est fait par coups bas et anonymement (certaines comprendront TB de quoi je parle...internet permet d'écrire anonymement, rassurez-vous Mesdames, la Poste aussi!). Mais qui est jaloux-jalouse de qui ici? Je trouve cela tellement dommage et tellement petit. C'est de l'hypocrisie pure et dure. J'aime ce que vous faites, je le dis, mais je dis aussi que j'admire ce qu'elle fait, ce qu'elle est. Alors pourquoi ne pas le dire en face/direct/en vrai quand c'est l'inverse? Les conseils permettent de s'améliorer, et la connaissant, elle sera ravie de discuter, d'apprendre de personnes extérieures (ce qu'elle a fait et ce qu'elle fait déjà par ailleurs, donc merci de se renseigner avant de baver). J'aimerai juste savoir si elle lit/ a lu cet article et ces coms, car je pense qu'elle tombera des nues....si c'est le cas, chapeau bas à elle de ne rien avoir répondu, là est toute l'intelligence, que nous n'avons peut-être pas su avoir.

    RépondreSupprimer
  55. mouahahahahahaaaa, mais qui se moque de qui ici; "Ces gens sont d'une lacheté incroyable et ne trouvent le courage d'écrire leur fiel que grâce à l'anonymat d'internet!!!" Trop drôle, car vu l'article et les commentaires qui dénigrent totalement une personne sans jamais la nommer, je trouve cela drôle, mais drôle! J'adore!
    Claire ex-blogeuse!

    RépondreSupprimer
  56. Oulala ça chauffe par ici....toutes les critiques sont bonnes à prendre UNE fois après cela s'appelle de l'acharnement!!!!alors svp laissez nous acheter les patrons de Sophie.....et à nous (maman qui bidouille en couture) de les coudre en lui envoyant des photos de nos résultats à l'issue ......mpour une maman comme moi il faut une styliste comme elle.

    RépondreSupprimer
  57. Dans vos réponses, vous ne faites que noyez le poisson. Mais après tout libre à vous de continuer ainsi, si le fait de critiquer lamentablement par derrière sans le dire aux personnes concernées ne vous empêche pas de dormir... après tout chacun son truc!
    Je vous remercie pour votre conseil de me rendre chez un psychologue, j'en prends bonne note.
    Valérie

    RépondreSupprimer
  58. sophielastyliste4 mars 2012 à 17:03

    @ anonyme : J'aime bien le ton que vous empruntez. C'est reposant.
    Maintenant je vais vous dire juste une chose.
    Lorsque le mensonge est porté aux nues par une certaine presse, il a pour effet dévastateur de décourager des professionnelles qui se dépensent et dépensent pour présenter un produit honnête issu d'un travail abouti.
    J'ai eu des courriers très révélateurs . Anonymes, ou pas de personnes découragées ,blessées ou encore trompées.
    Appelez ça de la jalousie. J'appelle ça "amour du métier".
    Maintenant, que les bruits qui traînent et enflent sont dit à haute voix (comme vous dites, je ne suis pas, et de loin la seule personne irritée par la situation, ça ne m'étonne pas que vous ayez eu des courriers/mails!), je me retire et vais travailler.
    Si je vends mes patrons, ce sera uniquement parce que j'y ai travaillé avec droiture en pensant à mes clientes. (en me disant que parfois, une cliente moins consciencieuse que les autres les détournera pour les faire siens, c'est le jeu) Je saurai tirer les leçons d'un échec. Le client est juge. Ouf!
    …Et les personnes visées savent très bien l'ignorer. Croyez moi, comme elles ignorent les conseils également ou les commentaires qui ne vont pas dans la droite ligne de ce qu'elles veulent laisser paraître.

    RépondreSupprimer
  59. Je vais moi aussi vous dire juste une dernière chose que je trouve vraiment dommage, vous ne savez pas reconnaître que parfois, vous allez vraiment trop loin....(arrêter de dire que c'est pour l'Amour du métier ou pour les PRO ou blablabla, là c'est pour vous Sophie"LASTYLISTE"...)
    En conclusion; la jalousie horrifie l'Amour. Donc félicitations, politesse de la jalousie.

    RépondreSupprimer
  60. Sophielastyliste4 mars 2012 à 17:39

    En effet. Je suis grande gueule et fière de l'être. Je ne supporte pas l'a peu près. Couvrez le si vous voulez. En tous cas, si vous êtes journaliste, bous avez le mérite de bien écrire. Ouf!

    RépondreSupprimer
  61. Pas journaliste, mais je me cherche un nouveau métier. Je crois que j'ai trouvé! Aaaah merci Sophie!

    RépondreSupprimer
  62. et allez en cette jolie période, un petit effort; dîtes tout haut ce que vous écrivez tout bas. Allez juste le dire en face ou l'écrire si les mots sortent mieux. Mais stop l'hypocrisie Sophie, je ne vous imaginais pas comme ca. Je vous pensais franche et directe, grande gueule comme vous vous définissé. Grande, je ne sais pas mais que-de-la-gueule sûrement...
    Allez, à jamais

    RépondreSupprimer
  63. bonjour sophie, je m'appelle carole G , oui la fameuse celle du blog de mélanie et je vous remercie car en fait par votre billet vous avez écrit ce que j'ai osé écrire à l a fée niasse en son temps ( et deux autres également) et qui a déclenché les foudres de ces speudo créatrice

    RépondreSupprimer
  64. Je relaisse un com, Sophie, pour t'assurer de tout mon soutien.
    Ce que j'ai retenu de ton message est : 'attention, de jolies photos du web ne font pas forcément un bon travail'.
    Je reconnais qu'un bon photographe met en scène un vêtement et permet de le rendre beau peu importe sa réalité.
    Je n'ai jamais compris que tu aies prôner la notion de diplôme, ni rien de tout ce qui est évoqué ci-dessus.
    Te connaissant maintenant, je peux dire que tu es une fille en or, de celles qui soutiennent ceux qui le méritent, qui encouragent, qui sont là en cas de coup dur, qui donnent sans compter.
    Je pense sincèrement que ton message a été interprété et qu'on ne veut pas t'entendre.
    On s'attaque ici à une des personnes les + généreuses de la blogo et c'est bien dommage.

    RépondreSupprimer
  65. bon je n'ai pas tout lu mais je vois que tout le monde se déchaine, alors que tes billets mettent très bien les choses en place et oui être styliste c'est un métier, un vrai qu'on apprend pas en bidouillant à droite, à gauche.
    je ne comprends pas qu'on s'en prenne à toi de cette façon alors que tu as fait 2 billets extrêmement clairs.
    pfff!il y a vraiment des jalousies mal placées sur la blogo!

    RépondreSupprimer
  66. Je suis navrée que ton blog devienne un forum de règlement de comptes. Je n'aime pas intervenir dans ce genre de discussions, habituellement je m'en tiens éloignée. Mais cette fois les critiques sont trop vives et trop injustes pour que je ne vienne pas t'apporter tout mon soutien;

    Lorsqu’on arrive sur un blog on a tendance à oublier qu’on entre chez quelqu’un et que les règles de politesse habituelles continuent à s’appliquer.

    Je suis ulcérée par le vocabulaire et les attaques dont tu fais l’objet.

    Chacun a le droit de s’exprimer, certes, mais peut le faire avec politesse.
    Pour avoir déjà donné un point de vue différent du tien (par exemple au sujet du Burberry’s que je déteste), je peux affirmer que tu es très tolérante et prête à discuter (et non disputer) sur tous les sujets. Au total, c’est très riche et très instructif.

    Voilà sur la forme. Sur le fond, je partage ton avis.

    Enfin, essaye d’oublier au plus vite ces agressions, elles vont nuire à ta créativité, et c’est ce qui pourrait nous arriver de pire !

    RépondreSupprimer
  67. Ce n'est pas souvent que je te laisse un message mais je suis sur le c.. par tous ces messages, non que tu ne mérites pas d'attention mais par la méchanceté.
    Que l'on ne t'apprécie pas, soit mais que les gens passent leur chemin.
    Comme dit ma fille : "je couture". Les personnes viennent chez moi avec leur patron et leur tissus...
    J'ai vu beaucoup de filles sur des marchés d'été vendre des modèles vus ci et là sur des ouvrages bien connus...
    J'aime ton travail...Ce n'est pas de la flagornerie. Tu fais un métier que j'aime tout comme j'aime la manière dont mon mari exerce le sien : avec passion, sincérité et rigueur.
    Courage.

    RépondreSupprimer
  68. C'est marrant que certaines ne fassent pas la différence entre coutur,choix des tissus... et création de patron!j'ai beau coudre souvent,avec l'espoir que l'expérience viendra améliorer mes finitions,j'ai beau avoir cousu le cortège de mariage de ma cousine,j'ai beau être suffisamment contente de mon travail pour l'offrir à chaque naissance,je ne me vois pas inventer un patron....et je ne me prétends pas "professionnelle",loin de là!
    continue ton chemin...
    Claire B

    RépondreSupprimer
  69. http://media.screened.com/uploads/0/900/438093-1299434420882.gif

    Parce qu'il le vaut bien cet article...

    Lulu Berlue ;).

    RépondreSupprimer
  70. Oh pétard!!! J'ai tout bien lu & j'approuve tout! Tes jeux de mots sont délicieusement croustillants tout comme j'aime. Je venais juste te faire un petit coucou... Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  71. sophielastyliste5 mars 2012 à 12:33

    @Lulu : tu fais le même avec du café et c'est moi, pile poil.

    RépondreSupprimer
  72. Bigre chère Sophie, tu as passé un bien agréable dimanche....!!!! (sic) étonnant comme on arrive à lire que ce que l'on veut, étonnant "l'agressivité" de certains com.. doivent se sentir visées ??? allez j'arrête de remuer le couteau dans la plaie : tu as terriblement bien fait, bien dit et tout et tout... heureusement, le post d'aujourd'hui est plus léger et vive le sourire et la bonne humeur !
    et longue vie à Valantoine ! tes patrons sont de toute beauté (même si... je peux... aime moins Dagobert !) j'attends Coligny avec une impatience certaine... continue avec tes patrons, tes jeux de mots et tes superbes coutures de PRO !!! hihihiihi
    bizzzzzzz

    RépondreSupprimer
  73. Bon, moi qui suis une maman qui coud super mal, qui a un emploi très particulier et qui blogge pour le plaisir et l'échange, j'ai un peu de mal à retrouver ce que je cherche. Je n'aime pas trop intervenir dans ce genre de discussion car j'ai les trois quart du temps toujours tort (forcément, je lis rapidement tout!!).
    J'aimerais au delà du fond que la forme courtoise soit respectée. On peut ne pas être d'accord avec un com' (et c'est le cas pour certains de ceux écrits ici pour ma part) sans pour autant être vulgaire (dans tous les sens du mot).
    Certains blogs ne me plaisent pas, je n'y vais pas. Je trouve que les patrons proposés ici sont sympas mais difficiles à réaliser pour moi et comme je n'ai pas une taille de guèpe je ne pense pas porter les vètements proposés. Je ne saurais jamais les bidouiller.
    Voilà et pourtant je passe de temps en temps sur ce blog comme sur d'autres.
    Continuez à me faire rêver!!

    RépondreSupprimer
  74. Je n'en reviens pas de ce déballage de bêtises mais le pire ce sont ces commentaires anonymes je trouve ça très lâche ! Je t'embrasse fort !

    RépondreSupprimer
  75. Ça va, Sophie ? Si tu hésites encore sur une prochaine destination de vacances, je te conseille la montagne ... de sorte que les vagues de la blogo ne puissent t'atteindre. Reste bien concentrée sur l'essentiel : ton savoir-faire et le plaisir que tu as à partager avec les bloggeuses bienveillantes (auxquelles j'appartiens, sois en persuadée).
    Ces levers de bouclier (dont la forme laisse parfois à désirer) témoignent selon moi d'un vain fantasme à vouloir étiqueter 'bon', 'mauvais', 'sérieux', ' bricoleur' ... et surtout à assumer de se tromper quelque fois.
    Ne soyons pas des moutons, prenons conseil à droite et à gauche, forgeons-nous notre propre opinion, assumons qu'elle ne puisse être définitive et faisons confiance sans craindre d'y perdre.
    Tu gardes ma confiance doublée du plaisir de découvrir et réaliser tes inventions !

    RépondreSupprimer
  76. Et avec ceci? Ce sera tout merci ma bonne dame !
    Aller retourne en vacances Sophie ou non mieux à tes règles, compas, rapporteurs et tirelire à idées pour nous donner de jolis vêtements à coudre !

    RépondreSupprimer
  77. Les 3 premiers commentaires vachards amusent, mais cela devient VITE lassant...
    Je comprends que tu répondes au clan des CON-stipés, mais c'est en vain : ils n'écoutent pas... ils ne sont d'ailleurs pas là pour ça.
    Tu as le chic pour déchaîner les passions... faudrait pas que cela retarde la sortie de Coligny... n'est-ce pas ?!? Parce que vois-tu, certaines apprécient ton travail et comprennent ce que tu écris !
    Une fan de la 1ère heure :)

    RépondreSupprimer
  78. Petite précision d'une professionnelle :
    Tapissier : un homme OU une femme qui fait du siège.
    Tapissière : un homme ou plus généralement une femme qui fait de la couture "option" décor, à savoir rideaux, stores, coussins, etc...
    Et là aussi comme dans tous les domaines n'est pas professionnel qui veut !

    RépondreSupprimer
  79. j'avais laisser un com ms pb de connexion, tt s'est effacé ! excuse-moi de ne pas tt réécrire !
    en bref, ambiance terrible en ce moment ! c'est CONsternant ! 2 sem d'absence, les passions se déchainent !
    perso je suis Valantoine addict, continue à ns ravir !
    biz et à très bientôt

    RépondreSupprimer
  80. oups "laissé", j'ai relu en cliquant, mauvais ! ;)

    RépondreSupprimer
  81. je suis toujours tellement étonnée que des personnes puissent an attaquer d'autres, comme ça, gratuitement et anonymement en plus... Quel intérêt?
    Ma Maman me disait (et me dit d'ailleurs encore) que ces critique faciles sont souvent l'expression de la jalousie, je le crois volontiers...
    En tout cas bon courage car je pense que ce n'est pas sympa à vivre ces attaques désobligeantes!

    RépondreSupprimer
  82. Oups ... Quelle diarhée verbale!! J'en ai la nausée ... N'étant pas une surfeuse de la blogosphère, je ne comprends rien aux sous-entendus!!

    Je me contente de lire quelques blogs qui m'intéressent et je laisse les autres... Pourquoi se déchaîner sur des blogs qui vous donnent des crises d'urticaire?? On peut laisser un commentaire négatif s'il apporte quelque chose .. et pas s'il est purement méchant (tel serpillère par exemple). On se contente d'écrire qu'on aime pas, que ce n'est pas notre tasse de thé,.. et je ne pense pas que ce soit hypocrite.

    D'autre part, je trouve normal de défendre son savoir faire ... ce qui n'empêche nullement de reconnaître le talent des autres. Une personne de ma famille s'est lancée dans la sphère professionnelle, mais je peux affirmer à tout le monde qu'elle a souffert au départ parce que des connaissances techniques lui manquent (celles acquises pendant les études, ben voui!!) et qu'elle souffre encore .. La création d'une collection est plus douloureuse qu'un accouchement visiblement!! Elle fait de belles choses et j'admire le temps de travail ... mais elle est maintenant obligée de se faire aider!! Alors???

    Allez, bonne continuation Sophie.

    Nathalie

    RépondreSupprimer
  83. Je suis persuadée qu'il doit y avoir une grande fierté à être un amateur dont le travail se rapproche de celui d'un professionnel! Il n'y a aucune honte à avoir, au contraire!!!
    De même qu'il est normal d'être fier d'être diplômé, et d'avoir de ce fait des connaissances bien précises (c'est tout l’intérêt, non?)!!!
    Par contre, dans la mesure où l'on propose ses réalisations à la vente, il est normal que l'acheteur sache à qui il a à faire, car perso je n'aurai pas les même attentes (et je n'y mettrai pas le même prix), ce qui est normal!!!!!
    Sophie, vous avez de l'or dans les doigts, et vous êtes vraiment adorable, continuez, vous êtes épatante!!!!!!!!!
    A-C

    RépondreSupprimer
  84. sophielastyliste6 mars 2012 à 14:39

    @ A_C….Et dans ce cas "l'amateur" passe potentiellement pro.
    Mais "pro" c'est pas bô. ;)
    Beaucoup de sujets qui se mêlent en s'emmêlent dans ce débat un peu fouillis:
    Définitions de collection pro et collection amateur/artisanale/maison/interprétation
    Deux attentes distinctes.
    Et…Vaste, vaste sujet mais par définition, jamais vraiment éclairci : La transparence dans les publications et les relations entre blogueurs/clients/sites marchands/lecteurs
    Merci beaucoup !!

    RépondreSupprimer
  85. Waou!... Je ne sais pas par quoi commencer...
    D'abord, je suis d'accord avec votre premier post et celui-ci: j'ai une formation artistique(licence d'arts plastiques)et j'ai souvent dû expliquer autour de moi la différence entre des artistes professionnels et amateurs.
    Et d'un autre côté -qui ne contredit pas le premier!- je me suis mise à la couture il y a un peu plus de trois ans, avec quelques cours pour débuter, et mon voeux le plus cher maintenant, serait d'arriver à vendre les quelques vêtements que je fais (certains avec des patrons "maison", en étudiant des livres sur la coupe à plat... mais ça vaut pas une formation!).
    Mais la tache me parait bien grande! Tellement que mon blog est encore au stage végétatif! Même si ma famille et mes amis me poussent, me disent que je n'ai rien à perdre, je sens bien que j'ai des lacunes, qu'il y a des erreurs(parait qu'il y a que moi qui les voit... bein voyons!).Je promet que si j'ai un jour des clientes, je redoublerai d'attention, mais voilà: je ne suis pas une pro!
    J'ai pris une grande claque qui me l'a très justement rappelé avec votre post. Mais c'est bien, manquerait plus que j'ai la grosse tête!
    Merci donc pour cette claque (même si c'est un peu dur de l'encaisser tout de même;)), et qui sait peut-être qu'un jour, dans longtemps, avec beaucoup d'expérience et pourquoi pas une petite formation, je ferai partie des pros!
    Désolée pour ce long commentaire.
    Bonne continuation à votre blog, c'est toujours un régal de vous lire et d'admirer vos créations!

    RépondreSupprimer
  86. sophielastylsite6 mars 2012 à 18:24

    @ Anne-Marie : Ce message est vraiment à lire à tête reposée. Il faut vraiment discerner dans l'histoire les deux façons de faire du vêtements. Je ne me pose pas en juge! Je dis vraiment qu'il faut travailler en accord avec le produit que l'on vend!
    Peut être qu'au début vous vendrez comme beaucoup vos vêtements, d'abord inspirés de patrons que vous aurez achetés ou en stock. Vous les vendrez comme tels; Une petite production, un petit vestiaire, peu importe le nom, du fait main, que les clientes achèteront parce qu'elles veulent du vêtement un peu plus perso, un peu plus proche d'elles. Et puis si vous vous sentez, vous vous lancerez dans une vraie collection. Vous aurez élaboré vos patrons (avec des reconduits ou des transformations sur vos propres patrons d'année en année!), vous aurez votre univers, vous protégerez si vous le souhaitez vos créations. Mais tout cela sera vous, votre marque, crée à partir de votre unique travail et volonté . Vous avez déjà la notion de la difficulté à produire un patron; Tout cela et long et vous le dites parfaitement, on ne devient pas pro du jour au lendemain….J'ai des amies qui ont commencé "à la maison" puis pris des cours et investi dans une formation (le Greta souvent) pour finalement se rendre compte qu'elles ne pouvaient pas tout faire! C'est très courageux de se lancer, parce que justement, il vaut mieux rester parfois "petite main et petite production " que de devoir respecter toutes les charges qu'engagent une collection dans son ensemble.
    Félicitation pour votre lucidité. Vous résumez ce que j'aurais voulu que "familledavid" comprenne…
    Merci, et bon courage, vraiment dans votre cheminement!

    RépondreSupprimer
  87. A Madame Sophie la styliste "LA PROFESSIONNELLE". Ce qui ressort de cette polémique, c'est que l'on ne peut pas délibéremment orchestrer une "curée" à l'encontre de certaines sans risquer un retour de baton, et, je ne ferais pas offense à votre intelligence en imaginant un instant que votre premier message et les commentaires de votre "serail" se voulaient juste "anodins" .
    Dommage !!
    Brigitte

    RépondreSupprimer
  88. Ah j'oubliais !!
    J'ai vu que Madame Sophie la Styliste "LA PROFESSIONNELLE" est aussi critique littéraire, surement professionnelle la aussi !!(Le mec de la tombe d'à côté - Caveau de famille.. de Katarina Mazetti ) et là je reste sans voix....tant nous sommes loin d'être d'accord

    RépondreSupprimer
  89. sophielastylsite7 mars 2012 à 15:50

    @ anonyme : Mon "sérail" s'exprime, de la même façon que les détracteurs. Je ne supprime aucun commentaire, contrairement à d'autres. Je ne vais pas vous apprendre ce qu'est une coterie et qu'on y trouve même parfois des gens qui y jouent un double jeu…
    Quant à mes critiques de bouquins, no comment , je suis fort aise que vous ne soyez pas d'accord avec ce que j'écris, le contraire eut été très vexant.

    RépondreSupprimer
  90. Sophie,
    Je n’en reviens de voir l’acharnement que mettent certaines personnes dans leur commentaire.
    Internet n’est-il plus un lieu où l’on peut s’exprimer, débattre et échanger ?
    Si nous n’aimons pas un livre = ça ne va pas, si on l’aime = on nous accuse d’être ‘sponsorisée’ et intéressée.
    Ton message es pourtant tellement simple : il y a les pro d’un côté et les amateurs de l’autre. Et la frontière a des normes strictes dans la réalité difficiles à connaitre dans le virtuel pour un consommateur. Cela ne me semble pas être un discours complètement farfelu.
    Tu valorises de plus les études. Je ne peux qu’aller dans ton sens. Il faut arrêter le nivellement par le bas fait dans notre société et valoriser le temps passé à apprendre et ce plus que cela apporte.
    Comme tu le disais si bien, ce n’est pas parce que j’ai appris l’alphabet à Joséphine que je peux me poser en institutrice. Et si j’osais, les parents me tomberaient dessus. Idem pour la création.
    Mais ces débats vont tellement au-delà de ton premier message : voir au-delà de la photo. Attention au virtuel, à photoshop, aux retouches.
    Le dernier message que je souhaite passer est le suivant :
    Un blog est une fenêtre sur nos vies, on donne un peu de nous. Libre aux autres d’aimer ce que l’on est ou non. OK pour en discuter. Mais STOP à l’acharnement.
    Si tu ne plais pas, que les gens passent leur chemin.
    Ne renie pas ton ‘sérail’, il s’est fait au fil des billets postés, au fil des rencontres. Personne n’a été payé pour te soutenir et on notera que nous sommes plus nombreux que tes détracteurs.
    Enfin, je dis ça, moi, mais tu sais bien qu’il parait que je cherche des amies 
    Courage Sophie, ne change pas, assume ce que tu penses, écris-le, prone-le ! Bises

    RépondreSupprimer
  91. De toutes façons les cons seront toujours là quoique l'on fasse...
    Et belle répartie!

    RépondreSupprimer
  92. sophielastylsite7 mars 2012 à 18:31

    @ "mon sérail" : Je vous sais sincères . J'ai une grande estime pour vous tous et toutes qui venez commenter posément et ouvertement. Restez ce que vous êtes. Avec toute mon affection "virtuelle" ou "réelle". Sophie

    RépondreSupprimer
  93. Cela vous rassure sans doute de penser que nous avons toutes et tous comploté contre vous. Mais je peux vous assurez Madame, que je ne connais pas les autres personnes qui ne vous soutiennent pas. Et cela voyez-vous, me rassure moi!
    Valérie

    RépondreSupprimer
  94. J'ai bien lu ton post, en revanche je ne me suis pas attardée sur les nombreux commentaires. Il est tout à fait normal que tu défendes ton métier... surtout toi la star du parfait, nickel, fini, qui tombe pile poil, pas la peine d'en ajouter puisque ta réputation est déjà faite! et tu es maintenant la star des patrons parait-il ... Laissons les langues de vipères, les pinbèches et les anonymes; moi je m'éclate en couture, je ne t'arrive pas à la cheville, en fait je fais partie des 'mamans couturières' dont tu parles... mais laisse-moi rêver...bientôt je vendrais mes petites bidouilles faits maison...(hum, j'essaie de soigner mon travail, moi...) et puis, bien noté ton premier message, je suis d'accord avec toi, le client est en droit d'avoir des photos en détail de l'article qu'il achète...c'est plus que primordial...

    RépondreSupprimer
  95. Et peut-on réagir si on est schizophrène ?
    Non, parce que c'est mon cas !
    Je suis diplômée (Bac +5), mariée, Maman de 2 enfants en pleine santé.
    Avec ma maladie, ma vie s'est un peu écroulée pendant plusieurs années mais la vie a fini par reprendre le dessus... D'après les médocs que je prends, je suis schizophrène à symptômes régressifs (et non pas une potentielle tueuse, je précise car il y a pas mal d'amalgames ...), je n'en parle pas du tout à mon entourage hormis mon mari ...
    Bref tout ça pour dire que vos allusions entre autre aux schizophrènes ne me blessent même pas car on peut se tromper lorsque l'on parle de ce que l'on ne connaît pas ... Je vais sur votre site (blog) car j'aime beaucoup votre travail ainsi que vos photos et je suis une de ces mamans qui aime à coudre pour ses petits, c'est, je pense un très bon passe-temps.
    Continuez donc votre travail sereinement et profitez de vos dons, vous avez beaucoup de chance !
    Vous comprendrez que je reste anonyme ...

    RépondreSupprimer
  96. sophielastylsite10 mars 2012 à 19:46

    @Zita : Voilà le seul message de toute cette panoplie de commentaires qui me procure de la peine. Parce que j'ai employé ce mot pour "accrocher " : Un mot trop fort, vous vous en doutez. Mais qui veut dire, employé ici que l'écran peut servir de prisme qui déforme la "qualité" réelle de la personne qui s'y cache. Tout comme la maladie alterne votre vraie personnalité.
    Je n'y connais rien, il est vrai. Et le courage que vous avez à écrire ces mots me touche.
    Voilà. Alors j'espère que vous accepterez mes excuses Zita pour vous avoir offensé. Ce n'était nullement le but. Croyez moi.
    Sincèrement.

    RépondreSupprimer
  97. comme je suis heureuse d'être partie de la blogo
    Ma grand mère avait un magasin de chemises sur mesure. pour moi etre couturiere est un vrai métier
    encore plus styliste. une amie a la même formation que toi... je vois très bien la différence entre elle et moi
    La mode a permis d'habiller nos enfants parce que faire une tunique avec patience et minutie on y arrive
    Mais je sais aussi que pour faire certains modèles il faut une formation comme pour tout !!
    Cé m'enerve en fait celles qui se prennent au sérieux
    haureusement que tu es pleine de ressources parce que franchement cela me degoute la mentalité des jalouses ...
    j'ai toujours refusé de vendre mes petites coutures... parce que ... elles n'étaient pas parfaites.

    RépondreSupprimer
  98. sophielastylsite11 mars 2012 à 15:23

    @ Lau' : Je ne suis pas si mal placée pour percevoir tout le travail qu'il y a derrière une collection. C'est pour cela que je ne "me sens pas" pour le moment. Certains appellent cela de "la lâcheté" ou de "la trouille" , de "l'incompétence" ou que sais je, j'appelle cela de la clairvoyance et de l'honnêteté ….Oui, la blogo a eu cet impact formidable de rapprocher des personnes qui avaient une passion, des talents et des envies communs, mais elle a aussi permis à certaines de penser que l'accession au rang de créateur de mode était simple comme …Un clic… ..Merci pour ton joli message!

    RépondreSupprimer
  99. Vache de vache ! Quel délire ! Qu'ont-ils tous ces anonymes ? Doivent sûrement se sentir visés pour réagir ainsi !!

    Tu as tout mon soutien, tu me connais ;-))

    Je suis toujours scotchée par les trucs moches et vraiment pourris en finition que l'on peut voir sur les stands des marchés de créateurs et sur certains blogs. La plupart n'en sont pas d'ailleurs, c'est exactement le sujet.
    Une de mes web copine me faisait part un jour du fait que ses amies lui disaient de se mettre à son compte pour vendre ses "créations", sa réponse fut limpide : ce ne sont pas des créations et les gens qui ne savent pas coudre sont béas dès que l'on sait se faire une jupette...vraiment pas de quoi !
    J'ai fait le boulot de couturière, formation totalement autodidacte mais hyper exigeante sur mes qualités de finition, c'est primordial pour moi....Je suis même incapable de donner une fringue que j'ai faite si une couture n'est pas hyper régulière...Cela dit, on trouve des trucs pas super bien finis même chez des marques ayant pignon sur rue depuis longtemps...
    De toute façon, comme je l'ai déjà dit lors d'un précédent com, ceux qui vendent des trucs pourris (je m'excuse de mon langage heu disons familier) ne feront pas long feu...
    Je pense que c'est une question de mentalité, de philosophie à savoir d'être fière de son travail (ce n'est pas toujours facile, je suppose que tu dois le savoir), de se dire que l'on a fait le maximum pour que tout soit parfait ou presque !
    Je flippe toujours quand je mets un nouveau modèle tricot en ligne, j'ai peur d'avoir fait des erreurs, que cela soit mal expliqué, etc.
    Oui, je défends le professionnalisme, même si je suis autodidacte dans tout ce que je fais (même dans le monde du piano hihi) et vraiment, vraiment, je confirme, élaborer un patron est un travail de dingue, mais retoucher un patron est facile pour qui a un peu d'expérience et de là à se dire créateur...
    On peut avoir envie de vêtements fait à la main, personnalisés mais ce n'est pas une raison pour qu'ils soient mal finis, je dirai même au contraire, on est tellement envahi de boutique en tout genre rempli de trucs plus ou moins chers et mal coupés ! Bon, il y a aussi le client qui n'a rien compris et qui cherche le même truc qu'il a vu chez machin-chose mais moins cher hein et que même si tu passes 10 heures sur une robette pour que tout soit parfait, ben non, on ne va pas te juger sur ton boulot mais sur ton prix...J'ai arrêté de coudre pour les autres pour cette principale raison, bosser à 3 € de l'heure, sans moi !

    J'ai conscience d'avoir déballé tout ça un peu en foutrac, hum, hum et pour conclure, longue vie à Valantoine, que les esprits chagrins passent leur chemin et vive l'excellence quelle qu'elle soit et d'où qu'elle vienne !
    Bise d'une convaincue !
    Hélène

    RépondreSupprimer
  100. Houlalala!!!
    On prévoit le retour de Dallas sur TF1, j'ai mieux les comm' des blogs!!
    Je ne couds pas assez bien pour "vendre" et d'ailleurs j'aurais mauvaise conscience vu que je ne serais que " copier"!! Mais bon il semble que ce ne soit pas le cas de tous le monde!!
    Il ne viendrait à l'idée de personne de monter dans un avion piloté par un amateur... Vous me direz c'est mon grave de se faire "arnaquer" pour l'achat d'un petit vêtement pour nos têtes blondes! Ceci dit quand le dit vêtement tourne autour des 50 euros on l a quand même amère non!!
    Mais revenons en à l'ambiance de la blogo... Elle est en effet pas loin de celle de la maternelle de mes enfants, mais elle n'est que le reflet de notre société individualiste, jalouse et médisante.
    Surtout ne partageons rien gardons pour nous nos adresSes et nos bons plans!
    Allez Sophie courage!! Et au les cœurs faisons fie des mauvaises langues!

    RépondreSupprimer
  101. pour avoir lu votre exposé chez la chataigne, je suis complètement en accord avec vous...j'y ai laissé mon sentiment dans ce sens et qui a été enlevé aussitôt.

    RépondreSupprimer
  102. Pfiou... j'ai pas tout lu mais j'étais curieuse il faut l'avouer après notre petite discussion! Il ya du lourd dans les com' :-) C'est vrai quoi faut dire que tu te la pètes un peu quoi!!!
    bon je plaisante :-)
    On va dire que ce sont soit les personnes qui ne savent pas lire, soit celles qui n'ont pas la conscience tranquille qui réagissent mal :-)
    Cela me semble clair pourtant cette histoire! C'est une question d'honnêteté: ne pas se prendre pour ce qu'on est pas et ne pas vouloir jouer aux grands quand on a la compêtence (ou pas) des petits!
    Finalement ce sont souvent les personnes les plus douées qui sont aussi les plus réservées :-) Mais il en faut parmi elles qui soient plus grande gueule pour oser dire les choses haut et fort!

    Allez courage on t'aime quand même nous autres :-)

    Au passage je me marre avec les com' anonymes! Je ne sais pas sur blogger mais sur canalblog on a toujours lee moyens de retrouver l'adresse mail alors c'est plutôt drôle :-)

    RépondreSupprimer

Je sais que ce n'est pas si simple d'ajouter un commentaire sur blogger.
Je n'arrive parfois pas à vous identifier, et donc...à vous répondre!
Pour celles qui ont un blog, il faut cliquer sur "nom,url" et rentrer son pseudo et son adresse de blog (ou de site).
Pour les autres, "anonyme", et petit nom au bas du com (ou pas)
Plus d'excuse!
…La recrudescence des spam m'oblige à vous imposer l'épreuve supplémentaire de la "vérification des mots". J'en suis navrée.

En vous remerciant pour votre visite!