01/04/2010

Génotype littéraire du bon goût.

Londres.
Molly sans famille manifeste une attirance non dissimulée pour Léandro mirliflore habile au déduit.
le bel étalon irradie de toute sa nitescence et, tel Préape de toute sa splendeur, happe la belle Orphée.
Le bellâtre est duc, elle est manante.
Intensité d'un drame incommensurable.
Point de flafla. L'amour de ces deux là est unidimensionnel!
Deux éclopés émotionnels. Le faix de leur enfance exacerbe le domaine des possibles! Diantre!
Point de procréatique! Fi donc!
Au diable protocole, septemvir, prytane et sénescents. Laissons place au triomphalisme de l'Amour Shakespearien!
Le verbe est illustratif. Figures de style généreuses et profusion d'attributs servent le cauteleux au vit avantageux.
Le protubérant vilebrequin ducal émotionne la lectrice toute ébaudie.
Subséquemment, il serait déraisonnable de disserter plus longuement sur ce précieux recueil Cela dénaturerait l'effet de surprise et la réflexion spirituelle potentielle en émanant.
Je vous laisse sur cette ébauche fort peu équarrie de ce génotype avrilien.
Bravo aux perspicaces ayant flairé par ce vil baratin un superbe protoptère!

;-))))))

23 commentaires:

  1. Comprends rien de rien...Trop blonde, pas assez réveillée....
    J'sais pô !!

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  3. J'ai peut-être mal compris....Mais ça parle "vît"!!!!!!

    RépondreSupprimer
  4. Une bonne douche froide! c'est c'qui vous faut moi j'dis!

    RépondreSupprimer
  5. Réflexion faite en vit de poisson d'avril ah ah ;)

    RépondreSupprimer
  6. Ha ha, j'ai appris un nouveau mot aujourd'hui "protopère" je me coucherai moins bête ce soir!
    Il est vrai qu'à la lecture, je trouvais cela assez surprenant le poids des mots, le choc des photos comme on dit!

    Bonne journée,
    Rozenn

    RépondreSupprimer
  7. sophielastyliste1 avril 2010 à 13:08

    @ BoB; Une indigestion de dico chez moi, et un torche-q rien que pour vous en ce premier avril. On note l'effort; Je ne bulle pas!

    RépondreSupprimer
  8. et tu as ça chez toi?????????????????
    pfffffffff!!!!!!
    sûre que tu en as lu au moins une page....!!!! arf arf arf!!!!

    RépondreSupprimer
  9. et sans rire... mon poissonier nous a livré à domicile ce matin!!!

    RépondreSupprimer
  10. Excellent....
    Tu es vraiment très forte, mais dis moi, la photo....tu l'avais vraiment chez toi ce bouquin??????? ou tu l'as juste acheté pour aujourd'hui?

    RépondreSupprimer
  11. Je me disais aussi qu'il y avait du chondrichtyen derrière cette mystification ichtyologique. ;-)

    RépondreSupprimer
  12. Mais dis donc, tu as un talent caché pour les mots!!!!

    Mon côté poisson a failli mordre à l'hameçon!

    RépondreSupprimer
  13. moi j'ai mordu... tout cru au début!!

    RépondreSupprimer
  14. qu'es que tu ra contes? Ca fait lettrée... T'es intello maintenant... non s'est un piossou d'Avrilou !

    RépondreSupprimer
  15. tu as mis combien de temps à nous pondre ça ?
    en tout cas ça m'a bien fait rire !

    RépondreSupprimer
  16. Je me disais aussi que ce ne pouvait être ton style de prose...
    Laure

    RépondreSupprimer
  17. trop drole !!!tu t'es creusée les meninges quand meme pour le 1er Avril!!!
    es-ce que tu lis le dernier Pancol??

    RépondreSupprimer
  18. oulala!il me faut un dictionnaire pour te decoder!!!!!!hiii...alors,finalement?c'était bien?

    RépondreSupprimer
  19. Houlala!!!!!!!! l'est temps qui revienne le bonzhomme.........

    RépondreSupprimer
  20. rien pâné ;-)
    sympa le mec de la photo !

    RépondreSupprimer
  21. Quel poisson, j'y ai presque cru ... presque . T'es forte.

    RépondreSupprimer

Je sais que ce n'est pas si simple d'ajouter un commentaire sur blogger.
Je n'arrive parfois pas à vous identifier, et donc...à vous répondre!
Pour celles qui ont un blog, il faut cliquer sur "nom,url" et rentrer son pseudo et son adresse de blog (ou de site).
Pour les autres, "anonyme", et petit nom au bas du com (ou pas)
Plus d'excuse!
…La recrudescence des spam m'oblige à vous imposer l'épreuve supplémentaire de la "vérification des mots". J'en suis navrée.

En vous remerciant pour votre visite!